Ce samedi, la nationale affrontait son premier concurrent au classement dans un match à domicile : un enjeu intéressant. Après une victoire directe en trois sets contre la sélection quelques jours auparavant, l’objectif à atteindre était de continuer sur cette lancée en prenant l’avantage sur la formation de Woluwé. Cependant, le sort en a décidé autrement puisqu’au terme de la rencontre, ce sont les visiteurs qui sont repartis avec le plus de points. Score final : 2-3. Un résultat tout de même positif compte tenu du fait que le tableau indiquait toujours un écart très léger entre les deux équipes. 

L’ensemble du match se résume à une alternance de domination, tantôt chez les Mouscronnois, tantôt chez les Bruxellois. Les premier et troisième sets ont été remportés par les bleus alors que les deuxième et quatrième, ainsi que le tie-break, sont à rendre à leurs opposants. Cela dit, comme énoncé plus tôt, jamais aucune étape n’a été jouée d’avance : les échanges étaient serrés et, la plupart du temps, les sets se sont soldés à deux points d’écart. La raison majeure en était la grande équivalence des niveaux de chaque côté du filet, quoique Mouscron affirme clairement avoir joué en dessous de son potentiel général. En cause, une difficulté à garder l’âme hargneuse tout au long du jeu et une tendance à effectuer un certain nombre de fautes au filet, que ce soit au bloc majoritairement, ou à l’attaque. 

En effet, de précieux points ont été donnés à l’adversaire à cause d’un manque d’engagement au niveau du passage des mains au-dessus du filet, donnant la possibilité à Woluwé de « jouer les mains », ce dont l’équipe est particulièrement friande. À ajouter à cela, quelques fautes au service et des difficultés en réception. En contrepartie, cela ne saurait entacher la combativité des Mouscronnois qui ont su donner du rythme malgré l’absence de nombreux joueurs blessés ou indisponibles. 

Le coach, Jérôme Hermand, se dit un peu déçu, mais envisage déjà la prochaine rencontre qui mettra en scène son équipe face à Soignies.

 

Lors de la rencontre de ce samedi, chaque équipe avait un objectif des plus simples : la victoire. Nivelles, en mauvaise posture au classement, devait absolument marquer des points pour éviter de prendre position en dernière partie de la poule. Quant à Mouscron, après une défaite amère au Volley Club de Jurbise, il désirait plus que tout reprendre un bon élan pour la fin de saison. Qui plus est, Nivelles, qui s’était inclinée 3 sets à 0 au match aller, avait une raison de plus de donner son maximum pour le duel.

Le premier set démarre sur une série d’échanges serrés, les deux formations ayant chacune des arguments à faire valoir. Cependant, il est ponctué de plusieurs erreurs sur les deux terrains au service comme au bloc. Au final, ce sont les mouscronnois qui remportent les 25 points, prenant avantage sur leurs adversaires.

Cette situation ne reste pas longtemps d’application pourtant, puisque les nivellois peuvent prendre la tête à cause, en partie, de quelques de fautes côté PVTM. Leur réussite offensive et les difficultés rencontrées en réception et au filet par les hôtes leur permettent de remporter le deuxième set de justesse.

Une fois passés de l’autre côté du filet, les mouscronnois perdent temporairement leur hargne et laissent un avantage d’une demi dizaine de points à la formation nivelloise, qui en profite pour mettre plus de pression en prenant notamment le premier temps mort. Quoique la situation ne soit pas comme ils le voudraient, les mouscronnois parviennent quand même à repasser au-dessus dans le score et, malgré quelques frayeurs au niveau du bloc, s’imposent dans le set.

 Pour finir, Nivelles ne réussit pas à inquiéter son opposant, qui parvient à montrer un jeu relativement propre et garde l’avantage jusqu’à la fin. Résultat final : victoire de Mouscron, 3-1. La préoccupation se tourne désormais vers le prochain rendez-vous contre la sélection.

 

Les P4 Dames recevaient l'Olympique Tournai Templeuve ce samedi au Hall Jacky Rousseau. L'infirmerie de l'équipe est bien remplie: Élodie blessée n'a pas pu prendre part au match, Laura pas tout à fait remise de sa blessure au dernier match, Alizé a dû s'absenter après le premier set, Emma malade pendant la nuit précédant le match, Captain Marine légèrement blessée au match réserve... Bref, pas les conditions optimales pour ce match néanmoins important. Notons la présence nombreuse des supporters dans les gradins du Jacky Rousseau venus assister au match "pour le titre".

Comme bien souvent au cours de la saison, l'équipe démarre mal le premier set. Réceptions ratées, services out, smash dans le filet... tout y est passé. À 12-16, Isabelle profite du second temps mort technique pour remettre les pendules à l'heure. Les filles se reprennent et gagnent le set 25-20.

Le second set est mené de bout en bout par nos joueuses. Les filles profitent de leur qualité au service, notamment Laura qui aligne une belle série, pour asseoir leur domination. Le second set est gagné 25-10.

Le troisième set est un peu plus brouillon. Nos joueuses commettent quelques erreurs mais se reprennent vite et écartent l'O.T.T. 25-16.

Après les petits ratés au démarrage, les Mouscronnoises ont écarté relativement facilement les Tournaisiennes. C'est donc une douzième victoire pour les demoiselles de P4 qui leur assure le titre dans leur série. Elles ont 4 points d'avance sur Enghien 2 qui n'a plus qu'un match à jouer.

 

Il reste aux filles à terminer la saison sans défaite au compteur, ce qui semble possible puisqu'il reste à battre Baudour à l'extérieur avant de terminer la saison régulière à domicile le 11 mars face au Pays des Collines 2.

L'avis d'Isabelle Inslegers (coach de Mouscron)

La situation n'était pas optimale: quelques malades, absentes, blessées et un 1er set très long avec stress, anxiété et doutes pour certaines, pas 100% du potentiel pour d’autres... Malgré pas mal de fautes directes, nous avons gagné ce premier set qui libérera un peu plus les filles. Belle rentrée et changement de poste pour certaines aux 2e et 3e sets. Grâce au point fort de l'équipe, « notre service », nous avons ce beau titre de championnes pour le groupe!!! La cerise sur le gâteau pour cette saison serait de rester invaincus. Et bravo à toutes les filles!

   

 

   

L'avis de Marine Hugue (Capitaine de l'équipe)

Malgré le stress du début du match, nous avons su montrer de quoi nous étions capable mentalement et techniquement. Au niveau du jeu, il n’y a plus beaucoup de différences entre les réservistes et les titulaires, qui ont fait une bonne rentrée durant le match. Encore un grand merci aux supporters qui étaient présents, et à la mascotte qui a détendu l’atmosphère durant les temps-mort. Et pour finir, merci à notre coach de nous avoir formées, motivées durant toute la saison. Je suis très fière de mon équipe.