C'est en terre enghiennoise, bien (trop) tôt dans la matinée, que se déplaçaient nos P3 dames ce dimanche. Il s'agissait de confirmer le bon résultat obtenu la semaine précédente face à Masnuy. Sur papier la rencontre paraît abordable, Enghien a engrangé 4 points depuis le début de la saison dont 3 face à Péruwelz qui ne compte aucune victoire à ce jour. Après le match réserve remporté de belle manière 3-0 par les Mouscronnoises, place au match de  l'équipe première. Notons qu'en l'absence de Marine, Laura hérite du brassard de capitaine et Célia tiendra le rôle de passeuse.

Ce sont les rouges d'Enghien qui prennent les bleues mouscronnoises directement à la gorge au début du premier set. Au premier temps mort demandé par Isabelle, nos joueuses sont menées 9-4. La défense solide d'Enghien combinée à un manque d'agressivité au filet des visiteuses rend le début du match difficile. Il faudra encore attendre quelques points pour que les Hurlues se mettent à jouer sérieusement. À 17-11, les filles se réveillent et haussent leur niveau de jeu. Mouscron s'appuie sur ses services, les joueuses locales ne parviennent pas à réceptionner la balle correctement. Mouscron remonte tranquillement son retard et s'impose dans la première manche 21-25. 

Si l'on a pu nourrir quelques doutes au cours de la première manche, la seconde s'est jouée à sens unique. Mouscron gagne le second set 12-25. Pendant tout le set, les Mouscronnoises auront été impériales au service. Les Enghiennoises n'ont pas pu s'appuyer sur leur réception. Incapable de trouver leur passeuse dans de bonnes conditions, elles ne peuvent construire le jeu. Les joueuses enghiennoises perdent les pédales et commettent des fautes techniques qui n'étaient pas présentes durant la première manche. C'est donc 2 sets à 0 pour Mouscron, le break est fait!

Le troisième set se déroule selon le même schéma de jeu. Nos joueuses continuent à servir agressivement, le coach enghiennois ne trouvera pas plus la parade qu'au cours des sets précédents. Mouscron emporte la manche (16-25) et les 3 points de la victoire.

Contrat rempli pour les Mouscronnoises qui enchaînent 2 victoires pour la première fois cette saison. Ce fut un match propre (si on oublie le petit cafouillage du tout début de rencontre) et une victoire collective indiscutable. On a pu voir une véritable équipe sur le terrain, nos joueuses se soutenant l'une l'autre et se battant l'une pour l'autre. De même, les réservistes ont donné de la voix pour soutenir l'équipe pendant tout le match. 

L'avis d'Isabelle Inslegers (coach de Mouscron)

Après un départ délicat j’ai vu un groupe, une équipe, soudée sur le terrain mais aussi à l’extérieur. On a fait mal avec nos services qui ont évité que l’autre équipe développe son jeu.

   

 

 

 

 

L'avis d'Honorine

Je veux remercier les personnes qui étaient sur le côté, c'est en partie grâce à elles qu'on a gagné. Ils nous ont aidées mentalement et nous ont motivées quand on a eu des moments de mous. Pour une fois, on était une vraie équipe. Ça fait plaisir une entente pareille et je tiens à féliciter Laura qui a bien tenu son rôle de capitaine.

 

Nos joueuses de Provinciale 4 ont joué sur le terrain central, une fois n'est pas coutume, samedi soir face à Basècles. Après un match réserve perdu 0-3 en ayant néanmoins montré de belles choses, c'était aux titulaires de montrer de quoi elles étaient capables. 

Le premier set a été à sens unique, Mouscron a pris à la gorge les Basècloises qui ne s'attendaient sans doute pas à une telle résistance. Les Mouscronnoises ont pris le jeu à leur compte, dans tous les secteurs du jeu elles ont été au-dessus des visiteuses. Le set se termine sur le score de 25-16, de bon augure pour la suite du match.

Le second set est plus compliqué, Basècles remonte sur le terrain, démarre bien mieux le set et fait la course en tête. La réception mouscronnoise n'est pas bonne et le set est émaillé de fautes techniques et de services ratés. S'ensuit une construction de jeu difficile, les joueuses basècloises en profitent et auront jusqu'à une dizaine de points d'avance. Le coach de Mouscron remet alors les pendules à l'heure au temps mort et ses joueuses reviennent sur le terrain plus concentrées et prêtes à en découdre. Tout va mieux, nos joueuses jouent plus juste et le fond de jeu est nettement meilleur. Basècles ne trouve plus la parade et voit l'écart au marquoir diminuer avant de se faire dépasser pour clore le set sur le score de 26-24 devant une horde de supporters en furie.

Le troisième set est plus partagé, comme au set précédent, Basècles démarre bien sans toutefois accumuler autant d'avance qu'au set précédent. Nos joueuses se donnent à fond, toujours poussées par leur public et emportent le set 25-23.

Sur le score de 3 sets à 0, les Mouscronnoises tiennent leur seconde victoire de la saison. Pendant tout le match, les filles auront eu à coeur de jouer le jeu et de tenter de construire des phases de jeu sans jouer au "ping-pong". Bravo les filles et merci aux supporters qui ont donné de la voix pendant tout le match!

 

Analyse de Nicolas Denys (coach)

Une grande première pour notre équipe : Un match en prime-time, le samedi soir. Les ingrédients pour une belle rencontre ont fait recette : un match à enjeu, du public, des parents au taquet et surtout les filles qui ont affiché leur vrai caractère. Elles se sont montrées plus combatives avec une volonté de gagner. L’équipe a suivi les consignes dès le premier set qui a donné le ton. Dans les 2eme et 3eme sets, quelques mauvaises rotations en réception nous ont forcés à courir derrière le score. Nos services ont bousculé nos adversaires qui ont commencé à leur tour à faire des fautes. Une équipe adverse pourtant pas mauvaise en défense et bien organisée. Si le match se clôture par un bon 3-0 , Basècles aurait également mérité de prendre au moins un set. Une soirée fort agréable pour tous, digne d’un match senior. Un pas de plus dans la bonne direction pour nos jeunes pousses !

 

 

Toute l’équipe de la nationale mouscronnoise n’espérait qu’une chose ce dimanche, continuer sur la lancée engagée une semaine plus tôt et ainsi aller prendre 3 points contre son adversaire, le VC Chaumont. Loïc Depauw et Simon Aureja étant blessés, c’est Christian Parent qui assurera le rôle de libéro, accompagné au 4 par Antoine Vandeputte, de retour après 3 semaines d’absence. Il s’en est fallu de peu, mais les bleus ne rentreront finalement qu’avec un point décroché au tie-break de la rencontre. La défaite est amère, espérons juste qu’elle sera source de progrès pour la suite du championnat.

C’est au bout de 5 sets et de deux heures de match que le PVTM s’incline face à la formation chaumontoise, non sans avoir montré les crocs durant le match, mais en ayant un goût amer en travers de la gorge.

En effet, le premier set avait si bien débuté ! Les consignes données par le coach, Manu Hagnere, ont été très bien respectées : servir de manière agressive sur certains joueurs moins en forme en réception, placer des blocs propres aux ailes et jouer un maximum par le centre. Le jeu formé tourne alors vite en faveur des Mouscronnois qui ne laissent que 15 points à l’adversaire en arrivant à la fin du set. Le début du match est de bon augure, mais il ne le restera pas très longtemps. 

À peine les joueurs ont-ils changé de côté du terrain qu’ils subissent directement la perte de 4 points d’affilée. La réception n’est pas stable, la communication est trop hésitante. Résultat : un écart est formé et il sera difficile d’aller le combler au plus vite. Une bonne passe leur permet cependant de créer la surprise notamment à la « pipe » et de remonter un peu dans le jeu. Toutefois, quelques balles plus tard, il devient très difficile de s’imposer à l’attaque : le bloc chaumontois est bien placé et Mouscron s’enfonce seul dans ses petites erreurs techniques, laissant le set se terminer à deux points d’écart pour leurs opposants.

Le troisième temps n’est pas beaucoup plus fructueux. Un peu de frustration vient rendre difficile la lucidité dans le jeu. De ce fait, les joueurs essayent de se reprendre et diminuent l’intensité au service, ce qui laisse beaucoup de possibilités aux adversaires pour initier des attaques dangereuses. Et les bleus en paient les frais : Chaumont domine le score tout au long du set, 2 - 1.

Voyant qu’il fallait bien changer quelque chose, de nouvelles consignes sont données aux Mouscronnois. On stabilise la réception et on retrouve une belle intensité au filet. Le positionnement au bloc n’est, lui, toujours pas parfait et cela rendra la tâche compliquée aux visiteurs durant toute la durée du set. Cela dit, le PVTM atteint les 25 points en premier. Enfin un soupir de soulagement, le tie-break arrive, il est toujours possible de repartir avec 2 points.

Malheureusement, plusieurs fautes d’imprécision viendront handicaper les bleus qui n’atteindront finalement que la dizaine de points. Une belle opportunité, mais manquée…

Sans être défaitiste, on peut voir dans ce match une petite source de déception. Toutefois, on le sait, cela ne pourra qu’encourager les joueurs à montrer un volley en progression constante au cours des prochaines rencontres. Un aspect largement positif à soulever est la qualité de jeu qui a pu être apportée lorsque les consignes et le mécanisme de jeu travaillé aux entraînements étaient respectés. Le travail paye et ça se voit ! Il ne manque plus qu’un peu d’habitude et de hargne ! Les perspectives sont plus que satisfaisantes !