Résumé et analyse du match par le coach Nicolas Denys

Bravo pour cette victoire les filles!!! Une équipe plus faible que les deux dernières rencontrées, mais il y avait la manière. Les joueuses ont bien appliqué les consignes. Une meilleure présence au filet avec des blocs, de beaux déplacements et peu de ballons morts, un jeu qui se construit de mieux en mieux. Quelques baisses de régime de temps en temps au milieu des sets et un set concédé. Un match qui s'est terminé sur un beau suspens avec le dernier point qu'il a fallu arracher. On sentait un soulagement auprès des parents qui ont vécu le match de très près et bien soutenu l'équipe.

Nicolas Denys

Après un cap franchi la semaine dernière contre l'O.T.T., le match s'avérait difficile ce dimanche 19 novembre, nos adversaires n'ayant rien à perdre... Les P3 ont cependant prouvé qu'avec le travail fourni semaine après semaine, il ne s'agissait pas d'une exception mais bien d'une progression globale... En voici le rapport...

La traversée pourtant difficile, a commencé par la prise de quelques points du côté des adversaires en raison d'une réception fragile qui se renforcera cependant petit à petit. Celle-ci finira même, grâce au remarquable mental de l'équipe, par la bonne prise du premier set avec le score de 25/22.

La deuxième étape s'annoncera plus douce, le capitaine et ses équipiers affrontant la tempête avec combativité finiront par la décrocher haut la main (25/09).

Les deux premiers sets remportés, le coach décide alors d'effectuer certains changements dans le but de faire entrer quelques autres joueurs qui assureront la fin de cette agréable traversée, grâce à une belle entrée de Loïc à la passe, de Victor à l'attaque, mais aussi de tout le reste de l'équipage qui a veillé au bon grain de ce match. 

Le bateau de croisière des P3 est donc lancé et promet d'ores et déjà de nous surprendre dans leurs prochaines aventures... 

 

Les P4 dames se déplaçaient ce samedi 18 novembre, pour leur cinquième match, face au VT Péruwelz. Le début du match ne fut pas glorieux pour les Mouscronnoises. Nos hôtes démarrent le match sur des chapeaux de roues, les Péruwelziennes défendent bien sans commettre d'erreur. Le VT Péruwelz prend les commandes dès le début du set et continue sur sa lancée en augmentant son avance au score. Mouscron fait la course derrière et ne parviendra jamais à rattraper son retard. Les filles manquent de punch à l'attaque, commettent trop d'erreurs au service et en défense. Péruwelz l'emporte logiquement 25-17.

Le second set prend une tournure totalement différente. On retrouve un Mouscron plus conquérant, nos joueuses jouent plus juste. La défense est plus solide, les passes plus précises et l'attaque plus percutante. Cette fois, ce sont les Péruwelziennes qui commettent beaucoup de fautes et laissent filer le set 18-25.

Le troisième set est encore meilleur. Les filles montent en puissance, les services sont dévastateurs, notamment Laura qui enchaîne une dizaine de services que la plupart du temps les joueuses locales ne parviennent pas à renvoyer dans la moitié de terrain de Mouscron ou sans que ça représente un danger pour notre équipe. Mouscron atteint le premier temps mort technique avec un score de 1-8 au marquoir et le second à 4-16. Le PVTM arrache le set à 10-25 sans avoir été inquiété.

Le quatrième set est plus disputé. Les filles démarrent plus difficilement, les joueuses locales défendent mieux. Néanmoins, nos joueuses gardent la tête froide et conservent leur avance aux points malgré un petit moment de flottement au milieu du set. Notre équipe emporte le quatrième set 20-25 et le match 1 set à 3. Il aura fallu batailler ferme face à une bonne équipe de Péruwelz bien en place en défense.

C'est donc avec 3 points dans leur escarcelle que nos P4 reviennent de Péruwelz. Mouscron continue son parcours sans faute et rejoint le Pays des Collines 1 en tête du classement général avec 15 points en 5 matchs en comptant un match de retard sur les Frasnoises.

 

 

Le mot du capitaine

Après un démarrage difficile, nous avons su montrer de quoi on était capable, bravo les filles!

Marine