La trêve hivernale bat son plein, le moment idéal pour interroger les coachs à la mi-saison. Pour le premier chapitre, Adrien Vanmoortel, le coach de nos P2 Messieurs nous parle de son équipe. 

Commençons par brosser un portrait d'Adrien.

Formé à Mouscron depuis 1999, Adrien a alors 5 ans. Il porte les couleurs du club pendant 8 ans avant de s'exiler au Skill de Tournai pendant 4 ans. Il revient par après dans le club de son coeur en 2011. Adrien a porté à plusieurs reprises durant sa carrière de joueur le maillot de la sélection AIF, fréquentant, notamment François Lecat qui joue aujourd'hui régulièrement en équipe nationale Belge. Adrien a joué pour Mouscron jusqu'en Provinciale 1, équipe avec laquelle il a fêté le titre et la montée en Nationale 3 lors de la saison 2013-2014 avant de remiser ses genouillères pour passer de l'autre côté du bord du terrain.

     

 

Son diplôme d'enseignant en poche, Adrien a la chance de terminer relativement tôt dans l'enseignement pour se consacrer à 200% au PVTM. Moniteur initiateur spécialisé en Volley, il a coaché l'équipe de Mouscron en provinciale 3 pendant 3 ans avant de passer le relais à Loïc Poirier après la saison 2015-2016. Initiateur du projet Horizon 2025 lancé en 2014, Adrien se consacre à plein temps à la formation des jeunes et à la coordination du centre de formation du club. Sous sa houlette, le club multiplie le nombre d'entraînements des jeunes, recrute des entraîneurs pour épauler ceux qui sont déjà en place. Cette saison les joueurs jeunes et moins jeunes ont ajouté un suivi médical ainsi qu'une heure de renforcement musculaire pour nos jeunes pousses.

Après 6 mois sans coacher d'équipe adulte (Adrien à coaché la P3 dames pendant la saison 2016-2017), Adrien remplace au pied levé Loïc qui n'a pas souhaité continuer l'aventure avec l'équipe qu'il a dirigée et fait monter de provinciale 3 en provinciale 2. Adrien reprend donc l'équipe qu'il avait coaché avec quelques modifications: Loïc Depauw et Aymeric Grymonprez ont rejoint la nationale 3 pendant que Louis Graulich, Rémi Martinez, Rémi Ryckebusch et Thomas Lepers ont fait le chemin inverse ainsi que Mathieu Vanderhaeghe, jeune joueur issu du centre de formation du club. Côté ambiance, Adrien annonce directement la couleur: "On ne s'ennuie jamais avec ce groupe là, j'ai rarement connu une telle ambiance, je pense que c'est juste une bande de copains, il n'y a rien d'autre à dire! Ils passent plus de temps au bar à discuter et rigoler que de temps à l'entraînement." Aucun de problème avec ce groupe. "On va commencer cette année avec Augustin et Raphaël à intégrer des jeunes qui vont venir s'entraîner avec le groupe les mercredi pour continuer cette formation et cette passerelle qu'on veut mettre en place. Avec Matthieu Vanderheaghe qui est encore très jeune et est en pleine progression, on injecte dans l'équipe du sang frais.".

L'équipe est actuellement 4ième avec 4 points de retard sur le leader, Frameries-Quaregnon, qui a disputé 2 match de moins que le PVTM. L'équipe réserve trône en tête du classement avec 14 matches gagnés sur les 14 joués. Loïc Poirier accordait autant d'importance aux résultats de l'équipe réserve qu'à ceux de l'équipe première, Adrien abonde dans ce sens: "Oui, le match réserve est tout aussi important que l'équipe première. Les réservistes peuvent se montrer. Je n'hésite pas à effectuer des changements si c'est nécessaire. J'ai besoin de savoir comment mes réservistes sont le jour même et ça a aussi un but formatif pour les jeunes de l'équipe. Il y a 4 ans, j'accordais plus d'importance au match réserve car en équipe première c'était les joueurs plus aguerris qui jouaient et les jeunes jouaient en réserve. Aujourd'hui le match réserve permet aux joueurs de me prouver qu'ils sont prêts à rentrer au jeu en équipe première. De plus, les joueurs restent des êtres humains, ils ont des jours avec et des jours sans." Adrien estime que la quatrième place est logique: "Pour une première saison en P2, quatrième c'est leur place. Frameries, Tchalou et Binche ont plus de potentiel même si je pense que Binche est prenable. Je n'ai pas eu l'occasion de voir Frameries et Tchalou est pour moi le favori de la série." 12 points séparent les quatre équipes de tête et les Louviérois qui sont cinquième. Adrien précise cependant qu'il faudra se méfier des Amis Du Sport: "Il faudra se méfier du RADS. C'est le premier match que nous jouerons en janvier. Ils ont un très bon passeur et un excellent jeune joueur de 15 ans. Je me méfie énormément de La Louvière. De plus, beaucoup de jeunes seront en examen. Ce sera le match piège par excellence pour nous.

Le comité n'a pas donné d'objectif spécifique pour ce groupe si ce n'est le maintien: "On doit éviter la relégation mais avec la qualité du groupe on se doutait qu'il n'y aurait pas de problème. Je n'ai pas de mission proprement dite. A terme, cette équipe doit être la passerelle idéale entre notre P3 et notre N3, que nous jouions en P2 ou P1 n'a pas beaucoup d'importance. L'équipe doit devenir un tampon, on doit la former à ça." Les P2 sont à mi-saison, 14 matches joués sur 23, quel bilan tirer du début de saison? "Le bilan est plutôt positif, les joueurs sont très exigeants même s'ils ont eu des divergences d'opinion avec Loïc qui était aussi exigent. Il y a eu des victoires faciles et d'autres plus difficiles. Au niveau de la manière de jouer, il y quelques progrès à faire. On commence à résoudre les problèmes de réception qu'on avait au début, au niveau du système défensif on doit s'adapter. Le système d'équipe n'est pas au point. Louis doit se réadapter au 2, Martin au 4, c'est beaucoup de changements au début. On a eu 2 victoires depuis que j'ai repris le groupe, une où nous étions clairement au dessus, l'autre victoire, on l'a eu au mental.  C'est sûr qu'on a encore du pain sur la planche avec le système défensif et avec le système offensif. Il y a 2 gros points à améliorer: le côté tactique attaque-défense doit être travaillé et je trouve que certain joueurs manquent encore de vitesse de déplacement et il manque encore un peu de jump pour certains car ils sont hors forme et d'autres à cause d'un surpoids.

Côté progression, Adrien pointe les performances individuelles: "Quand on voit Arthur qui explose cette saison, qui est le premier nom qu'on couche sur la liste des joueurs; Martin qui est en pleine progression en jouant à un autre poste; Mathieu qui progresse aussi beaucoup chez les jeunes. Les progressions se font beaucoup au niveau individuel. On verra au second tour pour la progression collective." Le niveau d'équipe est donc satisfaisant mais Adrien tempère directement: "On peux mieux faire. On aura droit a de très beaux matches au second tour.

Le premier match de l'équipe aura lieu le 13 janvier sur le terrain des Louviérois du RADS, une salle très compliquée avec un public dur. "Nous avons l'habitude des publics durs. Notre public est aussi dur. Il s'agit du match piège par excellence pour ce second tour. Nous verrons qui pourra être présent avec les examens." Il reste 9 matches pour terminer la saison. Quel est le pronostic du coach pour le classement final? " 4ième c'est bien. On verra si on peut grapiller la troisième place. On verra si les trois équipes devant nous veulent vraiment monter."

La saison prochaine est encore loin. On ne sait pas encore qui dirigera l'équipe ni même si elle restera identique ou si des modifications vont y être apportées. Si l'équipe restait la même, que pourrait envisager le PVTM pour cette équipe? "Compliqué... Ce qui montera de P3 devrait être bon mais pas une véritable menace pour nous. Il faudra aussi voir ce qui descendra de P1. Je pense que l'objectif pourra être un top 3. Il faudra surtout que l'équipe soit un satellite pour notre nationale 3."

Pour terminer, le message du coach à ses joueurs: "Gardez avant tout votre amitié et votre esprit de groupe. C'est ça qui fera votre force. Ne prenez pas les apports extérieurs, que ce soit entraîneurs ou jeunes comme une menace mais comme un renfort et une nouvelle vision. Gardez votre amitié mais n'excluez pas les nouveaux. Je suis sûr que ça se passera bien. Quand on voit que ça se passe très bien en P4 avec Marine et Laura ou en N3 avec Loïc Depauw ou Colin, ça se passe très bien avec les anciens. On doit arriver à un véritable lien entre les équipes qu'on doit encore améliorer mais ça se passe déjà très bien, il faut qu'on soit de véritables amis."    

 

Hier, les P2M se sont imposés 3-0 à domicile contre l’équipe de Luttre. Avant dernière du classement, l’équipe luttroise a tout de même réussi à déstabiliser Mouscron lors du premier set. En effet, Luttre s’est inclinée 25-19 dans ce set contre les Mouscronnois, deuxièmes de leur classement. Par la suite, Mouscron a recommencé à jouer son jeu habituel et a vaincu les Luttrois successivement 25-08 et 25-07. 

Après une défaite (3-1) à Frameries, défaite qu’ils auraient probablement pu éviter mais qui a été constructive pour eux, les Mouscronnois ont gagné successivement 3-1 contre Jurbise et 3-0 le lendemain contre la sélection du Hainaut. La P2 est donc dans une bonne passe mais elle n'a pas encore affronté tout le haut du classement : des matchs contre de grosse équipes telles que le VC Binchois 1, Tchalou Volley ou le VAS ATH sont encore à disputer…

Ce samedi, la P2M s'est imposée 3-0 face au Volley Club Binchois 2. La partie n'était pas gagnée dès le départ car Mouscron a eu quelques difficultés à entrer dans le match au premier set. En effet, c'était du coude à coude pour les équipes qui s'affrontaient mais Mouscron est allé ce premier set malgré tout 28-26 faisant quelques frayeurs aux supporters et au coach, Loïc Poirier.

Dans le second set, la P2 nous a montré de plus beaux moments, s'imposant 25-14. C'est à ce moment que le coach mouscronnois en a profité pour faire quelques changements dans ses effectifs.

Enfin, lors du troisième set, nos locaux ont réussi à imposer leur rythme à l'équipe d'en face notamment grâce au service de Louis Graulich qui a permis à Mouscron de s'assurer une petite avance confortable (7-0) qu'ils garderont jusqu'à la fin du set. Le troisième set étant pour nos mouscronnois en général le plus difficile, ils ont su conserver leur avance avec même une balle de match à 24-9. C'est à ce moment que l'équipe a relâché un peu notamment en réception où quelques ballons ont été zippés ou sont revenus trop difficilement pour que le passeur puisse en faire quelque chose de jouable. Cinq points encaissés douloureusement plus tard, la P2 a su mettre son 25ème point sur un bloc défensif et ainsi clôturer le match à son avantage.

Nous pouvons féliciter l'équipe montée cette saison en Provinciale 2 qui a déjà gagné les quatre matchs qu'elle a joués et nous lui souhaitons le meilleur pour le futur mais le plus dur reste à venir.

Nous remercions également les supporters, venus nombreux, afin d'encourager notre P2 ainsi que notre mascotte animée par Loïc Depauw qui s'est très bien glissé dans la peau du personnage. Nous vous attendons d'ores et déjà afin supporter nos jeunes (et moins jeunes) lors du prochain match à domicile de cette équipe le samedi 21 octobre contre Jurbise.