Ce samedi 6 avril se déroulait déjà le dernier match de la saison pour la Nationale 3 de Mouscron. Une saison qui en aura vu de toutes les couleurs et qui montre son évolution un peu à l’image de la différence de score entre le premier et le dernier match : un début difficile et une fin prometteuse. C'est en effet en gagnant 3 sets à 0 contre Sporta Bruxelles 2 que les bleus finissent leur concert, le sourire aux lèvres.

 Bien évidemment, les entraînements ne s’arrêtent pas encore et tant mieux puisque ce sera l’occasion pour Mouscron de retravailler un peu sa stabilité au service, qui aura été le grand bémol de ce match. Au final, plus de peur que de mal avec ces fautes directes (elles ont d’ailleurs été reproduites fidèlement du côté adverse), mais c’est un point qu’il faut garder en tête pour la rentrée prochaine !

A contrario, on a pu observer de belles choses pendant cet échange d’un peu moins d’une heure et trente minutes. D’abord, la prise de responsabilité du capitaine, Charles Ysebaert, qui totalise un ratio de points directs à l’attaque de 79% au poste d’opposition ! On a pu assister à un véritable festival de projectiles !

C’est également contre le bloc adverse que les Bruxellois auront eu du fil à retordre. Au cours de chacun des trois sets, le mur mouscronnois ne s’est pas laissé faire et a pu plaquer au sol non seulement une belle série d’attaques, mais aussi le moral des Brabançons. Il s’agit bien évidemment d’un grand point à retenir comme force du noyau.

A titre d’anecdote sur le match, on peut remarquer le passage de Rémi Martinez et Anthony Collie plusieurs fois au service. Ces changements ont fait du bien au marquoir puisque l’entrée d’Anthony au troisième set a permis aux bleus de reprendre l’avantage sur leurs adversaires, bravo à eux !

C’est donc non sans peur, mais finalement sans trop d’encombre que le PVTM repart avec les 3 points et une position respectable au classement. Rappelons quand même que l’équipe est encore fraîchement construite et que le maintien en N3 était au début de la saison un objectif loin d’être sous-estimé.

 Ce qui reste en vue maintenant est une fin d’année qui se consacrera à poser les acquis, à renforcer les faiblesses, à retravailler les erreurs et à se poser calmement pour établir un bilan de fin de saison qui sera sûrement satisfaisant et qui, on en est sûr, incitera à déployer encore plus d’efforts pour se faire valoir dans le championnat 2019-2020.

Partager sur: