Juste après que la P2 ait joué son avant dernier match de la saison, c’était au tour des N3 d’entamer également leur dernière rencontre… à domicile. Ce samedi, l’équipe de Soignies rendait visite aux Mouscronnois placés une paire de places plus haut dans le classement. Alors qu’une semaine plus tôt, Mouscron rentrait bredouille de son affrontement contre Woluwé, il lui fallait montrer les dents et provoquer la victoire pour espérer pouvoir encore redorer son blason d’ici au match final. Au grand plaisir des joueurs et du coach, la rencontre a su être maîtrisée et la victoire acquise : Mouscron 3 – Soignies 0. 

Nombreux le savent, le point fort de la formation hurlue n’est certainement pas de savoir prôner une agressivité ardente, surtout lorsque l’équipe évoluant de l’autre côté du filet n’impose pas un rythme soutenu. Souvent, l’envie de jouer retombe rapidement et les Mouscronnois se mettent en danger, quitte à y perdre un set, ou plus… Parfois cela peut même mener à des blessures, comme ce fut le cas pour Arthur Dewulf venu prêter main-forte au match réserve. Tout le PVT aspire déjà à le retrouver en forme dès la saison prochaine. Cependant, au niveau volley, rien de critique n’est arrivé ce week-end, puisque les hôtes ont réussi à éviter les fautes à quelques moments clés. Malgré tout, plusieurs frayeurs ont pointé le bout de leur nez dans le deuxième set ainsi que dans le troisième, sans pour autant aboutir à un résultat concluant côté visiteurs. C'est donc en se ressaisissant parfois un peu tardivement, mais toujours de manière concluante que les joueurs sont parvenus à se défaire de Soignies. 

En résumé, un match avec ses difficultés, mais mené sous contrôle. Le viseur pointe désormais vers Basècles.

Partager sur: