La victoire des nationaux face au VB Enghien la semaine dernière annonçait déjà une volonté de se reprendre en main de la part de l’équipe après un premier tour peu évident. Ce samedi, le défi était de continuer sur la lancée et de gagner contre le club de Chaumont qui s’était imposé trois sets à zéro au match aller.

Pour les Mouscronnois, l’objectif de jeu était de créer le tempo afin de ne pas se laisser surprendre par les atouts de la formation adverse et de mettre en avant une agressivité qui avait manqué au premier semestre. La force de Chaumont passe en partie par sa qualité de récupération défensive et par son implication au filet, au niveau offensif comme au bloc. Les consignes consistaient donc à étouffer au plus vite les adversaires pour les empêcher de débuter le match avec hargne. C’est finalement avec joie, mais non sans difficulté, que la victoire fut prise à domicile par Mouscron.

Les scores (25-22 / 25-20 / 25-21) attestent de l’intensité de la rencontre. Pourtant, les étapes sont identiques à chaque set : les Mouscronnois prennent les quelques premiers ballons en vue du temps mort mais se font rattraper à l’approche de la dizaine de points. C’est dans la suite du jeu qu’ils peuvent alors en découdre contre un Chaumont combatif. La plupart du temps, les échanges sont serrés, bien que chaque équipe soit capable de mettre rapidement terme à son point grâce à un rythme soutenu à l’attaque.

Dans le deuxième set, une petite frayeur surprend les hôtes lorsqu’Antoine Vandeputte manque de se blesser, avant de sortir du match et de reprendre quelques minutes plus tard. Cela n’empêche cependant pas Mouscron de continuer avec la même envie, en réussissant parfois à s’octroyer un plus grand souffle en prenant plusieurs points d’avance. Qui plus est, Chaumont effectue une petite série d’erreurs qui donne aux Hurlus l’occasion d’atteindre 25 points sans être au coude à coude.

Bilan du match, une deuxième victoire pour les Mouscronnois dans ce second tour et une vision positive de la part du coach, Jérôme Hermand, pour les rendez-vous prochains.

Partager sur: