Ce week-end avait lieu une de double confrontation entre Ath et Mouscron. C'est dans la cité des Géants que la Provinciale 3 Dames se déplaçait samedi alors que dimanche c'est à Mouscron que les Provinciale 3 Messieurs recevait les Athois. 

Après une victoire aisée contre Péruwelz le week-end dernier, il fallait continuer sur la même lancée pour ce dernier match de l'année. Le match réserve laissait entrevoir de belles choses du côté des joueuses athoises. Il était légitime de se demander pourquoi l'équipe locale végétait en fond de classement. Défaite des Mouscronnoises 2-1 pour le match réserve, place au match de l'équipe première.

Pour le premier set, Isabelle fait jouer "l'équipe type". On ne retrouve plus la même envie et la bonne organisation athoise du match réserve. Mouscron appuie sur le champignon. Toujours armées d'une belle patate au service, les Mouscronnoises terminent sans faiblir le set 10-25. 1 set à 0 pour les bleues.

La voie ouverte, la coach mouscronnoise fait tourner l'effectif pour les 2 sets suivants (remportés respectivement 17-25 et 18-25) sans qu'on remarque beaucoup la différence sur le terrain. Mouscron ne relâchera pas la pression sur l'équipe athoise. Toutes les joueuses ont pu apporter leur pierre à la victoire mouscronnoise 0-3. Isabelle déclarera après le match: "C'est agréable, car l’équipe devient de plus en plus homogène, et la qualité du jeu augmente encore de match en match".

On notera que lors de ce match, les filles ont été plus combatives que lors des matchs précédents. En effet, elles se sont démenées pour aller chercher des balles qui seraient tombées au sol au début de la saison.

Si le calendrier de la fin 2018 était un peu plus facile que le début de saison, le début de l'année 2019 va être un peu plus corsé. Mouscron recevra les Tournaisiennes du Skill pour son premier match de 2019. Le déplacement en première partie de championnat à Tournai s'était soldé par une défaite 3-2 avec 17-15 au tie-break. Pour l'heure, le Skill (5ième) devance Mouscron (6ième) au classement général de 1 point avec un match de moins joué pour les Tournaisiennes. Gageons que le match sera engagé entre 2 formations qui se valent plus ou moins. Venez nombreux supporter l'équipe le 12 janvier à 16h au Jacky, spectacle garanti!

13h45, le sifflet se fait entendre, les joueurs entrent sur le terrain. Pour la deuxième fois en quelques semaines, les Mouscronnois se déplacent à Nivelles. Cela dit, cette fois, ils n’ont pas affaire à la même équipe et la victoire paraît moins facilement à portée. En effet, Nivelles 4 est bien au-dessus de leur deuxième formation dans le classement. Néanmoins, à peine une semaine auparavant, le Skill s’est imposé chez eux 1 set à 3, montrant que les points ne sont pas impossible à obtenir. L’enjeu est important : aller chercher le meilleur résultat contre une équipe qui, sur papier, domine fortement la partie.

Coup de sifflet donc, service engagé par Mouscron, le premier set démarre. Surprise au rendez-vous, les bleus dominent le jeu si bien qu’à un moment, on atteint le score de 8-20 ! Une très bonne agressivité au service et à l’attaque met l’organisation des Nivellois sens dessus-dessous! Malheureusement, alors qu’il aurait fallu conclure directement, les hôtes parviennent à remonter jusqu’à 17 points. Pas d’inquiétude pour le résultat, mais cela permet de les relancer directement pour le deuxième set. Et ça paye…

A peine les équipes ont-elles changé de côté que les rôles tendent à s’inverser. Nivelles prend confiance et rivalise au coude à coude. De plus, les Mouscronnois se retrouvent piégés dans le bloc adverse, ce qui les fait perdre l’occasion de se mettre en tête du set. Les réceptions deviennent un peu moins précises, la passe est mise en difficulté et le passage par le centre devient moins fréquent. Les attaquants adverses se déportent plus sur les ailes et trouvent des angles qui posent problème aux visiteurs : 1 partout.

Alors que les consignes de bloc étaient de moins en moins respectées, Manu Hagnere décide de faire un changement aux ailes, pour relancer l’équipe et voir comment les choses évoluent. C’est une idée qui s’est finalement révélée intéressante puisque Mouscron parvient alors à reprendre l’avantage et retrouve son intensité au service. Finalement, un 6 qui fonctionne très bien au premier set peut tout à fait se voir modifié et continuer à faire de belles choses. C’est une force de Mouscron à ne pas sous-estimer et à conserver en mémoire !

Pourtant, le quatrième set, qui aurait dû être décisif, qui aurait dû marquer la fin du match, n’a pas tourné dans le bon sens. Rempli de beaucoup de petites erreurs directes, sur service comme en réception et au bloc, il a finalement mis un terme à l’espoir de Mouscron de repartir avec les 3 points.

Le tie-break est engagé et là, c’est la catastrophe, Nivelles arrache dès le départ 4 points sans en concéder un seul. De plus, 3 fautes de service successives créent un écart encore plus grand en faveur des hôtes. Même en ayant repris confiance lors du changement de côté et en arrivant à 13-12, les Mouscronnois perdent le contrôle et le match.

Finalement, le score n’est pas si mal, surtout pour un match disputé entre deux équipes assez éloignées dans le classement. Qui plus est, comparé à la rencontre de la semaine d’avant, le niveau de jeu avait vraiment retrouvé un bon palier du côté de Mouscron. Cela dit, en voyant ce qu’il aurait été possible de faire, impossible de ne pas avoir un goût amer en bouche. Comme d’habitude, l’aventure est à suivre… Direction Bruxelles 2 la prochaine fois !

La semaine dernière, la P2 a battu RADS La Louvière, premiers au classement, 3-0 à domicile. Ce week-end, la P2 recevait l’équipe de Charleroi, quatrième au classement. Il s’agissait d’un match décisif pour les Mouscronnois afin de remporter des points et accéder à une potentielle première place du classement.

La P2 a été soutenue par un public bien présent et n’a rien lâché durant tout le match. Avec un premier set remporté 25-20 et le second 25-15, les Mouscronnois se devaient de rester concentrés jusqu’au bout dans le troisième set, souvent le plus difficile à tenir pour eux. Leur concentration et leur rigueur a payé car ils se sont imposés 25-21 dans le troisième set.

Cette victoire leur permet de conserver la deuxième place à un point derrière RADS mais qui a un match de plus à son compteur. L’avenir décidera donc du sort de la P2 qui est en très bonne voie pour la première place du classement.