En ce dimanche 11 mars, les supporters des P3 Hommes attendent un match passionnant vu la position assez proche des deux équipes au classement… Mais dès le début du match, les joueurs ont du mal à se mettre dans le jeu… Gros soucis de réception aux quatre mètres, lacunes au niveau du service et surtout un manque probant d’enthousiasme de la part des joueurs. Tout cela s’en ressentira à travers le score du premier set qui s’achèvera à 22-25 !

Le deuxième set démarre ensuite très mal, je décide alors d’introduire mon passeur réserve, Loïc, afin que Jérôme puisse reprendre de l’énergie, celui-ci ayant déjà presque effectué un marathon ! Cependant, rien n’y fait et une mauvaise chute de Loïc provoque alors un arrêt de jeu d’une durée de quarante minutes. Une fin de saison plutôt douloureuse pour notre passeur réserve qui est en fulgurante progression depuis le début de la saison !

Cet incident passé, le set finira comme il avait commencé…. avec le score décevant de 11-25 ! Mais la pause permet aux joueurs du P.V.T.M. de se poser les bonnes questions, et de recommencer sur des chapeaux de roue en surprenant Elouges et remportant le set avec le score impressionnant de 25-13 !

La machine enfin relancée, nous croyons en nos compétences… La lutte s’annonce rude car les joueurs mouscronnois semblent déterminés. Les supporters assistent d’ailleurs à des retours de balle exceptionnels de Tom, Augustin et Vincent qui prouvent là encore que l’équipe mérite la victoire de ce quatrième set. Ce sera chose faite avec le score de 27 à 25 !!!

La bataille finira par conséquent en tie-break, moment que je redoute particulièrement car le moral est mis à rude épreuve et le stress est à son paroxysme… Nous terminerons donc cette saison par la victoire méritée de ce dernier set (15-12) que je dédierai à Loïc.

Pour cette saison qui a été pleine de rebondissements, et pas toujours facile, je tiens à remercier Jean-Yves, un pilier si dévoué au club ; merci également aux parents « marqueurs » (Laurence, Julie, Jean-Yves, Fred et Jean-Luc), et à ceux qui ont accompagné en déplacement. Pour finir, je souhaite remercier mes joueurs qui m’ont supporté tout au long de cette saison particulièrement riche en émotion, en efforts, en combativité…

 

   

Le mot du capitaine, Jérôme Lepers

Je suis impatient d’être à la saison prochaine. Un match particulièrement intéressant sachant que menés 2 sets à 0, nous reprenons la main pour terminer par un 3-2, et tout ça un dimanche matin ! Quel plaisir de jouer dans une équipe qui progresse de match en match !!!

 

Nos P4 ont reçu dimanche la seconde équipe du Pays des Collines pour clôturer la saison. Les filles n'ont fait qu'une bouchée des Franoises devant un public venu assister nombreux au sacre de l'équipe. Les visiteuses, bien que courageuses et ne baissant jamais les bras, n'ont pas pu rivaliser avec des Mouscronnoises intraitables. Mouscron gagne le match 3-0 (25-5, 25-7, 25-14) en ayant fait tourner l'effectif de sorte que chaque fille puisse participer à la fête. On retiendra de ce match l'ambiance dans les gradins dynamisés par les grosses caisses de Florentin et de notre Jean-Yves national qui ont maintenu le rythme pendant toute la partie.

Le match terminé les filles se sont vu offrir des sweatshirts des mains d'Adrien et de notre président Bernard Mispelaere. Le club félicite par ce geste l'excellente saison de l'équipe et récompense ainsi les joueuses pour le trophée de la série au terme d'une saison durant laquelle l'équipe n'aura concédé aucune défaite! 

Nos championnes peuvent maintenant tourner leur regard vers les tournois de classement qui opposeront le PVT Mouscron (champion de la poule A) au VB Binchois 1 (champion de la poule B) et au VC Scavin-Beaumont 1 (champion de la poule C). Dans la poule B, Binche gagne la série avec 39 points en ayant perdu un seul match. Les Binchoises devancent Tchalou de 3 points au terme de la saison. Quant à Scavin-Beaumont, l'équipe a gagné tous les matchs de la poule C sans concéder le moindre set (que ce soit en équipe première ou en match réserve). 

Chaque zone recevra les champions des autres zones pour y jouer 3 matchs (champion de la zone A contre B / B contre C et C contre A) en 2 sets gagnants. C'est à Mouscron que les hostilités débuteront le dimanche 18 mars à 13h30. Mouscron affrontera d'abord Binche. Puis Binche en découdra avec Scavin-Beaumont et ensuite Mouscron jouera contre Scavin-Beaumont pour terminer cette première joute. La seconde manche se déroulera à Binche le 25 mars et la dernière se déroulera à Beaumont le 22 avril.  

On peut s'attendre à plus de résistance lors de ces 3 tournois. Nous devrions assister à des rencontres plus équilibrées au cours desquelles les filles vont être forcées d'aller chercher le point. En effet, il ne faudra pas se contenter d'attendre de fautes ou de cadeaux des adversaires. Les joueuses vont devoir hausser leur niveau de jeu et jouer à 100% chaque balle si elles veulent obtenir des résultats.

Rendez-vous dimanche pour assister au premier round!

   

Isabelle Inslegers à propos des tournois de classement

Bien entendu, en tant que coach, je veux qu’elles gagnent les 3 tournois pour avoir la cerise sur le gâteau 🍰. Mais le plus important, c’est qu’elles ont mérité cette place grâce au travail accompli. Qu’elles prennent plaisir durant ces matchs qui leur montreront le niveau de la saison prochaine qui sera tout autre. Je veux voir une équipe soudée et combative dès la première balle 🏐.

 

Ce samedi, la nationale affrontait son premier concurrent au classement dans un match à domicile : un enjeu intéressant. Après une victoire directe en trois sets contre la sélection quelques jours auparavant, l’objectif à atteindre était de continuer sur cette lancée en prenant l’avantage sur la formation de Woluwé. Cependant, le sort en a décidé autrement puisqu’au terme de la rencontre, ce sont les visiteurs qui sont repartis avec le plus de points. Score final : 2-3. Un résultat tout de même positif compte tenu du fait que le tableau indiquait toujours un écart très léger entre les deux équipes. 

L’ensemble du match se résume à une alternance de domination, tantôt chez les Mouscronnois, tantôt chez les Bruxellois. Les premier et troisième sets ont été remportés par les bleus alors que les deuxième et quatrième, ainsi que le tie-break, sont à rendre à leurs opposants. Cela dit, comme énoncé plus tôt, jamais aucune étape n’a été jouée d’avance : les échanges étaient serrés et, la plupart du temps, les sets se sont soldés à deux points d’écart. La raison majeure en était la grande équivalence des niveaux de chaque côté du filet, quoique Mouscron affirme clairement avoir joué en dessous de son potentiel général. En cause, une difficulté à garder l’âme hargneuse tout au long du jeu et une tendance à effectuer un certain nombre de fautes au filet, que ce soit au bloc majoritairement, ou à l’attaque. 

En effet, de précieux points ont été donnés à l’adversaire à cause d’un manque d’engagement au niveau du passage des mains au-dessus du filet, donnant la possibilité à Woluwé de « jouer les mains », ce dont l’équipe est particulièrement friande. À ajouter à cela, quelques fautes au service et des difficultés en réception. En contrepartie, cela ne saurait entacher la combativité des Mouscronnois qui ont su donner du rythme malgré l’absence de nombreux joueurs blessés ou indisponibles. 

Le coach, Jérôme Hermand, se dit un peu déçu, mais envisage déjà la prochaine rencontre qui mettra en scène son équipe face à Soignies.